L’évolution rapide du marché du travail accroît les besoins de formation des salariés et des demandeurs d’emploi. C’est dans ce contexte que la réforme de la formation professionnelle de 2019 a promu le CPF, ou compte personnel de formation. Il permet à tout actif de mobiliser ses droits à la formation quand il le souhaite. On vous explique ici comment le consulter et l’utiliser. 


Où consulter ses droits à la formation ?

Avec l’espace personnel dont il dispose sur le site Moncompteformation.gouv.fr, tout actif peut consulter, quand il le souhaite, le compteur de ses droits à la formation CPF

La démarche est rapide et accessible à chacun. Une fois le compte personnel créé avec sonconsulter compte CPF numéro de sécurité sociale, la personne s’identifie et accède à son compte personnel de formation. Celui-ci porte directement mention, sur la gauche de l’écran, du montant des droits acquis à la formation. 

Pour les travailleurs salariés et non-salariés, ainsi que pour les intermittents du spectacle, le solde est en euros. Les agents du secteur public, qu’ils soient fonctionnaires ou contractuels, voient leur solde affiché en heures, mais peuvent le convertir en euros à raison de 15 €/heure. 

Ensuite, il est possible d’analyser ces droits en consultant leur historique. Il faut pour cela cliquer sur « mes droits formation ». Le détail s’affiche alors sur 3 lignes :

  • activité professionnelle : qui regroupe les droits ou heures acquises au titre du DIF, CPF ou dotations de l’employeur ;
  • activités bénévoles : qui regroupe les droits acquis au titre d’activités de cette nature ;
  • montant réservé : soit le montant que l’on a débloqué sur ses avoirs suite à une inscription pour suivre une formation de son choix.

Outre les droits de formation, le compte personnel de formation en ligne permet d’accéder également à des ressources concernant les formations éligibles à un financement par le CPF. Une grille regroupant un ensemble de 34 thématiques de formation dans tous les domaines s’affiche. Autant dire que le choix est très vaste et survole un peu tous les secteurs : enseignement, commerce, fonction publique, immobilier, social, tourisme…
Il est possible ensuite, d’accéder à la fiche des organismes de formation pour chaque secteur.

Sur son espace personnel, tout actif a accès également à un premier niveau d’information concernant toutes les possibilités de financement. La rubrique « droits et financements », dans le menu gauche de l’écran, expose les modes de financement complémentaires, notamment lorsque les droits CPF sont insuffisants pour couvrir tous les frais de formation. Cette rubrique explique notamment, pour les demandeurs d’emploi, que Pôle Emploi procède, sous certaines conditions, à un abondement supplémentaire pour financer un reste à charge. 

Enfin, tout actif a accès, via son compte personnel, aux conseils gratuits d’un CEP (conseiller en évolution professionnelle), qui est là pour l’aider à s’y retrouver dans tous les dispositifs de financement, ainsi que dans l’organisation de ses démarches. 

 

Quelle somme allouer à ma formation ? 

Les droits à la formation sont crédités automatiquement au milieu de l’année qui fait suite à une année travaillée. Exemple : un salarié qui a travaillé en 2020, a vu ses droits s’afficher normalement entre le 1er avril et le 15 juin 2021. Toute personne de plus de 16 ans a le droit au CPF, ainsi que les jeunes de plus de 15 ans en apprentissage.

Les droits s’élèvent pour un salarié à 500€/an, et sont plafonnées à
5 000 €. Pour les salariés à mi-temps, qui effectuent une durée de temps de travail inférieure à la durée légale de 1607 heures, les droits sont calculés au prorata des heures effectuées. Pour les personnes non qualifiées, les montants sont majorés à 800 €, avec un plafond à 8 000 €.

 

Comment utiliser son CPF ?

Les droits acquis à la formation ne peuvent être mobilisés qu’à l’initiative de leur titulaire et exclusivement avec l’accord de celui-ci, selon les dispositions du Code du travail L. 6323-33 à L. 6323-42. 

Lorsque les droits acquis sont suffisants :

  • Sélectionnez dans le catalogue la formation de votre choix éligible au CPF. 
  • Complétez votre dossier de formation directement sur votre compte.
  • Réglez vous-même vos coûts de formation avec votre CPF : le compte est automatiquement débité, il n’y a rien d’autre à faire.
  • Votre inscription en formation est automatiquement validée, et le solde des droits se remet à jour. 

Si les droits sont insuffisants :

  • Une première solution est de régler le reste à charge directement par carte bancaire sur le site.
  • Les salariés peuvent se rapprocher de leur employeur, ou de leur OPCO, pour trouver un financement complémentaire. 
  • Faite une demande d’abondement auprès de Pôle emploi via votre compte personnel, si vous êtes demandeur d’emploi. 
  • On peut aussi faire valider sa demande d’inscription auprès d’un organisme de formation en attente de la réponse de Pôle emploi concernant une demande d’abondement. 
  • Tout actif, selon sa situation, peut s’adresser gratuitement à un CEP pour trouver un financement complémentaire.

Retrouvez nos formations sur le site de Mines Paris – PSL Executive Education.